La VEEPAP2018-05-07T11:50:50-10:00

La validation des études, des expériences professionnelles et des acquis personnels pour l’accès aux différents niveaux de l’enseignement supérieur (VEEPAP)

La validation des études, des expériences professionnelles et des acquis personnels (VEEPAP, anciennement VES et VAP) est un dispositif prévu par les articles L. 613-5 et D. 613-38 à D. 613-50 du code de l’éducation. Elle remplace les anciennes procédures de VES et VAP et vous permet d’accéder à une formation dispensée par l’ESPE alors que vous ne possédez pas le diplôme requis pour vous inscrire dans cette formation.

La validation des études, des expériences professionnelles et des acquis personnels (VEEPAP, anciennement VES et VAP) est un dispositif prévu par les articles L. 613-5 et D. 613-38 à D. 613-50 du code de l’éducation. Elle remplace les anciennes procédures de VES et VAP et vous permet d’accéder à une formation dispensée par l’ESPE alors que vous ne possédez pas le diplôme requis pour vous inscrire dans cette formation.

Sont prises en compte et peuvent donner lieu à validation :

  • toutes études supérieures suivies par le candidat dans un établissement ou un organisme de formation du secteur public ou privé, en France ou à l’étranger, quelles qu’en aient été les modalités et la durée, et sanctionnées par un contrôle de connaissances ;
  • toutes les expériences professionnelles acquises au cours d’une activité professionnelle salariée ou non salariée, ou d’un   stage ;
  • toutes les connaissances et les aptitudes acquises hors de tout système de formation.


Le candidat ne peut déposer, au cours de la même année civile, qu’une seule demande. Si elle est obtenue, la validation ne prend effet que si elle est suivie d’une inscription à l’ESPE.

La décision de validation est prise par le président de l’université sur proposition d’une commission pédagogique.

Attention :

  • pour les formations de M1, dont le nombre d’étudiants est contingenté, les candidats doivent déposer un dossier de VEEPAP/admission, qui sera utilisé par la commission pédagogique compétente pour juger de la validation et de l’admission. S’ils reçoivent une réponse favorable de la commission de validation des cursus, ils pourront ensuite compléter leur inscription à l’ESPE.
  • les candidats, qui ont été inscrits dans une formation et qui n’auraient pas satisfait aux épreuves de contrôle des connaissances permettant d’accéder à l’année d’études suivante, ne peuvent déposer une demande de validation pour être admis dans cette année d’études, avant un délai de trois ans.
  • les formations de M2 MEEF 1er degré parcours « P1D » et M2 MEEF 2nd degré parcours « P2D » sont exclusivement réservés aux personnes ayant réussi le CRPE et le CAPES et ne sont pas accessibles par la voie de la validation.

Toutes les formations délivrées par l’ESPE sont accessibles par la voie de la VEEPAP, que ce soit au niveau M1 ou au niveau M2, sauf les formations suivantes :

  • M2 MEEF 1er degré parcours « P1D » ;
  • M2 MEEF 2nd degré parcours « P2D » .

Elle s’adresse à toute personne ayant au moins 20 ans, quelle que soit sa situation (salariée ou non), qui se trouve dans une des situations suivantes :

  • étudiant précédemment inscrit dans un autre établissement d’enseignement supérieur que l’UPF ;
  • étudiant ne disposant pas d’un diplôme compatible avec le domaine pédagogique de la formation envisagée ;
  • étudiant ne disposant pas d’un diplôme de licence (ou équivalent) ;
  • étudiant titulaire d’un diplôme étranger.