Concours photo ‘Ite mata roa

L’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation de Polynésie française organise le 24 février 2017 son « Festival des langues et de la culture polynésiennes ». Cet événement, célébré depuis l’ouverture de l’Institut Universitaire de la Formation des Maîtres (IUFM) en 2006, permet aux futurs enseignants de s’inscrire dans un projet pédagogique qui prend en compte leurs compétences et leurs capacités langagières et culturelles ainsi que leurs aptitudes à prendre en main un groupe d’élèves du primaire ou du secondaire. Depuis l’année universitaire 2015-2016, l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPE) perpétue cette fête en accueillant les classes, en mettant en place des ateliers pédagogiques, en organisant un repas polynésien et en exposant les travaux divers des étudiants.

Cette année, la dernière promotion des professeurs de l’IUFM (PE2) sera en charge de la première partie de cette journée. Elle accueillera les élèves de CE1 de l’école Maehaa Nui en les couronnant d’un collier de tiare tahiti. Les étudiants entonneront un chant d’ensemble et déclameront un ’ōrero.

La deuxième partie de la journée sera consacrée aux travaux des MEEF 1 M1(3 classes), des MEEF 2 tahitien (1 classe), des MEEF 4 (1 classe) et des PAPC 1 (2 classes). Après une collation « Mets d’ici aux saveurs d’ailleurs », les étudiants présenteront leur photographie sur le thème « Littérature et société : arrêts sur image » à un jury composé de personnalités culturelles et de photographes professionnels. Ces derniers auront pour but d’élire un lauréat au concours du Festival « Littérature et société : arrêts sur image ». Ces photographies et leur descriptif seront ensuite exposés toute l’année. Un vote en ligne sera également mis à la disposition du grand public, lequel élira la photo du « Prix du public ».

En amont de cette exposition, les étudiants auront étudiés des extraits d’œuvres d’auteurs autochtones de Tahiti et du Pacifique francophone ou anglophone. Une invitation au débat sera adressée aux écrivains.

L’ESPE numérique, composé de Florence Delcher, Maiko Mou, Toarii Pouira et Marane Toyane, fera partie intégrante de ce projet. Elle filmera les entrevues entre les étudiants et les auteurs et les guidera dans l’utilisation des appareils photos (formation de base en photographie). Elle créera également l’espace « vote du public » en ligne au concours du Festival « Littérature et société : arrêts sur image » ainsi que le projet « QR-code », lequel permettra d’accéder aux documents et aux photos du concours en se rendant dans des lieux clés où seront placés ces « codes barres ».

Miriama Chebret, conseillère pédagogique affectée à l’ESPE, en collaboration avec l’ESPE numérique, formera 2 classes de PAPC 1 à la mise en place du « QR-code » .

2017-03-28T16:53:45+00:00